Bons plans / Shopping /ventes privées

A la recherche de l’objet déco ou de l’accessoire de mode qui sort du commun ?

Direction sans plus attendre vers les ventes privées et marchés éphémères dont Kuala Lumpur a le secret .

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas encore vous découvrirez vite que je suis une accro du shopping. Je pensais pouvoir me soigner ici car je ne suis pas fan des malls bien que certains valent le détour (objet d’un prochain post) et me permettent enfin de remettre mes pulls relégués au fond de mon placard (la clim y est réglée à fond , mais c’est un autre sujet) .

Les ventes privées ont eu raison de mes quelques progrès dans mon programme de désintoxication en la matière (on ne se refait pas) .

J’ai toujours adoré les réalisations des créatrices (ou créateurs), car elles sortent du commun, sont « handmade », souvent le fruit d’une histoire personnelle mais surtout dans la plupart des cas ici, permettent de venir en aide à des associations.

Ces créatrices françaises, anglo-saxonnes, hispaniques, australiennes, suédoises, malaisiennes ou autres, chinent et réalisent des produits venant de toute l’Asie, donc plus d’escuses pour dire « le shopping à KL ? Il n’y a rien  » .

La vente qui a lieu demain dans le quartier de Bukit Damansara  réunit 2 créatrices.

( vous trouverez le lien avec toutes les info sur la partie gauche du blog : A vos agendas Ventes privées Matchali et Little tropical )

 

image1

 

 Matchali : des collections uniques et limitées imaginées par Virginie.

 

Objets déco, linge de maison en lin, céramiques et depuis peu la collection « beach wear  » : paréos et tuniques de plage en voile de coton aux imprimés sentant bon les vacances.
image2

 

 

My little tropical : Raphaele, c’est notre touche « bobo tropical  » à KL et on aime ça.

Des accessoires, de la déco, de la mode pour les mamans et les enfants, aux couleurs vives et chatoyantes, pour un véritable sentiment de « tropical lifestyle ».

 

 

 

A très bientôt pour un nouveau post Shopping.

Trouver un nid douillet /Condo or not condo?

condo tijani
Condo Tijani 2 à Bukhit Tunku

Pour faire simple, 3 types de logement s’offrent à vous, tout dépend de vos goûts, et de ce que vous recherchez.

Les appartements en condo : ce sont des ensembles d’immeubles où vous trouverez toutes les facilités ; salle de gym dernier cri, barbecue exterieur, salle de sport (il fait chaud à KL, donc finalement courir sous la clim c’est bien …),salle de jeux, grandes piscines communes ,certains ont même un teinturier, un supermarché, un coffeeshop….

On les trouve essentiellement dans les quartiers de Mont Kiara et dans le centre de KL (Ampang, KLCC…)

A part les facilités évoquées plus haut, vous y trouverez une sécurité pointue avec des gardes ( ne vous inquiétez pas KL est une ville assez sure). Petit conseil au passage, apprenez votre numéro de passeport par coeur, il vous sera demandé à chaque fois que vous irez voir une amie.

Le nombre impressionant d’enfants vous évitera des allers–retours pour accompagner vos chères têtes blondes chez les petits copains et petites copines, et vous mettrez en pratique le covoiturage les jours des fêtes d’anniversaire .

Les partenaires de tennis ne manqueront pas et vous pourrez vous faire des amis rapidement. Le condo c’est un peu le Club Med, ceux situés près du lycée français ont même des allures de villages gaulois, à voire si vous adhérez ou pas…

duta nusantara
Condo Duta Nusantara

Les maisons en condo : Tout comme les appartements, elles  bénéficient de toutes les facilités, elles sont toutes  identiques, ce qui confère un côté british à l’ensemble.

Elles sont entourées de petits espaces verts et de chemins où les enfants peuvent faire du vélo et déambuler en toute sécurité.

Elles sont essentiellement regroupées dans les quartiers de Ampang, Bangsar, Sri Hartamas, Bukhit Tunku, Desa park city, Petalling Jaya….

Attention aux idées recues , certains condo acceptent les chiens contrairement à ce qu’on m’avait dit. ( Duta Nusantara, Tijani, Verticas residenci, Duta Tropika…), renseignez-vous auprès de l’agent immobilier

Les maisons individuelles :  Situées pour la plupart dans les quartiers de Bangsar, de Bukhit tunkhu, d’Ampang  et de Bukit Damansara (appelé également Damansara Heights), elles ont des grands jardins, une piscine individuelle,certaines sont très modernes et peuvent éventuellement se situer dans des impasses gardées ( encore une fois pas de panique, c’est safe) .

 

Vous l’aurez compris, c’est une question de préférence.

Je ferai très prochainement un post sur les quartiers

Bon à savoir : lors de vos visites, regardez bien la proximité des mosquées (je vous rappelle que la Malaisie est un pays musulman).

Les agences ont la fâcheuse habitude de faire visiter en dehors des heures de prières, donc un petit conseil retournez- y seul vers 13h30 ou 16h30.

En effet, le fond sonore de l’appel à la prière en fin de journée est agréable (un vrai sentiment de dépaysement) mais beaucoup moins à cinq heures et demie du matin….

 

Liens vers les principales sites internet d’agences immobilières ( attention certaines photos peuvent dater…)

http://www.iproperty.com

http://www.propertylink.com.my

http://www.kiararealty.com.my

 

 

 

 

 

L’annonce du départ en expat / Effet de surprise garanti

Processed with MOLDIV

Le point commun entre toutes les expats c’est que les annonces des départs sont toujours « last minute »! (il paraît que les retours aussi…) .

Les  sociétés pour lesquelles travaillent nos chères moitiés ont un point en commun : nous prévenir au dernier moment ! comprenez un laps de temps qui s’étend du mois de mai au mois de juillet pour les plus chanceux….(j’en connais qui l’ont appris en août).

 

Pourtant les relations des ressources humaines savent que nos chères moitiés ne sont plus célibataires depuis longtemps, ont des enfants qui vont à l’école (c’est obligatoire dès l’âge de 6 ans) et que la rentrée scolaire a lieu tous les ans début septembre) .

Nous en avons conclu qu’elles devaient être atteintes  d’un syndrome d’amnésie aigue….heureusement les filles nous avons de l’énergie à revendre (un conseil gardez- la pour vous, vous allez en avoir besoin).

Donc sans m’en douter je rentre un soir de fin mai chez moi, admirant comme tous les soirs la vue qu’offre la baie de Marseille, satisfaite d’avoir recu la confirmation tant attendue de l’inscription au collège de ma fille (ça c’est fait) , ravie du nouveau mobilier extérieur installé il y a 2 jours à peine dans le jardin, heureuse de la promotion que je viens d’obtenir (oui oui la future femme d’expat a généralement un job qui lui plaît) . Bref pour savourer ce moment de bonheur intense je prépare l’apéro en attendant l’homme de la maison, me répétant que j’ai une chance folle d’avoir une vie si bien orchestrée et que ça mérite un verre .

L’homme de ma vie rentre plus tôt que d’habitude, me félicite de la nouvelle déco extérieure et se confond en remerciements d’avoir pensé à l’apéro ( maintenant que j’y pense, j’aurais dû me douter de quelque chose ….)

Et là sans prévenir il me demande si j’ai envie de partir en Asie….euh pour les vacances ? Non pour y vivre ! Mais quand ? En septembre …. Où ça ? Kuala Lumpur….devant mon air perplexe il m’explique que c’est en Malaisie, juste au dessus de Singapour et en dessous de la Thailande (je le soupçonne d’être allé sur google map avant de partir du bureau !) .

La seule phrase que j’ai pu répéter toute la soirée fut « c’est cool » .

Le réveil fut un peu plus brutal….j’avais donc 6 semaines devant moi (une éternité) pour organiser le départ ! Ecole des enfants, déménagement, trouver un nid douillet à Kuala Lumpur (ca y’est j’ai retenu le nom)  organiser le départ du chien (pas question de le laisser sur place), et bien évidemment régler 2 ou 3 petits détails à Marseille : louer la maison, vendre la voiture, résilier tous les abonnements, annuler les inscriptions des écoles… (je rappelle que j’ai eu la bonne idée d’avoir 4 enfants) .

 C’est une période chargée de sentiments contradictoires, j’espère que vous trouverez dans la rubrique « Chérie, on part en Malaisie  » quelques conseils utiles pour rendre ce moment le plus « cool » possible.

C’est promis j’écris vite d’autres articles, en attendant n’hésitez pas à me contacter.

Je vous joins la page web de l’association des français de Kuala, elle m’a bien aidée.

http://afm-kuala.com